La sociologie et les sciences sociales à Genève (1900-1950) – Appel à contribution

APPEL A CONTRIBUTION POUR UN OUVRAGE COLLECTIF
La sociologie et les sciences sociales à Genève (1900-1950)
coord. Marine DHERMY-MAIRAL et Cécile ROL

Malgré  une  série  de  contributions  phares,  comme  celles  de  Giovanni  Busino  ou  de  Markus Zürcher1, l’histoire de la sociologie reste sous-explorée en Suisse. Cet ouvrage  collectif propose de pallier ce manque en étudiant le déploiement de la discipline à Genève durant la première moitié du XXe siècle. Quels furent les acteurs de la sociologie avant la création d’une faculté autonome de sciences  économiques  et  sociales  en  1915 ?  Quelles  autres  institutions,  universitaires  ou  para universitaires,  ont  servi  de  relais  aux  sciences  sociales  jusqu’au  début  de  la  Seconde  Guerre mondiale ? Peut-on constater l’existence de configurations disciplinaires originales qui distinguent Genève tant au niveau national qu’au niveau international (France, Allemagne,  Italie, Belgique) ? Dans quelle mesure le conflit a-t-il conduit à une réorientation des deux grandes tendances qu i se dégagent de la période de l’entre-deux-guerres, avec d’une part, un rattachement de la sociologie à l’économie  et  notamment  l’économie  sociale,  et  de  l’autre,  une  forte  proximité  aux  grandes institutions  internationales,  comme  le  Bureau  international  du  travail  et  la  Société  des  Nations ? Que devinrent les acteurs des sciences sociales de Genève pendant la Seconde Guerre Mondiale ?

Les propositions de contributions peuvent être adressées, sous forme de bref argumentaire (1500 s. maximum)  accompagné  d’une  courte  présentation  de  l’auteur,  à  Marine  Dhermy-Mairal  et  Cécile Rol jusqu’au 15 janvier 2017.
marine.dhermy@iepg.fr
cecile.rol@soziologie.uni-halle.de

1 Busino Giovanni & Sven Stelling-Michaud (1965), Matériaux pour une histoire des sciences sociales à Genève (1873-1915), Genève, éd. Droz ; Zürcher Markus (1997), « La reconstruction d’une tradition oubliée: les débuts précoces de la sociologie  en  Suisse  »,  in  Diana  Le  Dinh,  Les  annuelles.  Histoire  et  société  contemporaines,  n°8,  L’avènement  des sciences sociales comme disciplines académiques, Lausanne, éd. Antipodes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *