Colloque Claude Lefort

Avec Lefort, après Lefort,
« Prendre en charge l’expérience de notre temps » 

7, 8 et 9 juin 2016
Université Caen Normandie 

En 1966, Claude Lefort fut nommé à l’université de Caen afin d’y créer le Département de sociologie. Cinquante ans après, ce département, entouré de la revue du MAUSS, d’Anamnèse et des laboratoires du CERReV (EA 3918) et Identité et subjectivité (EA 2129), entend fêter sa naissance en interrogeant à nouveau l’œuvre de son fondateur. À la suite des quelques manifestations organisées autour de lui de son vivant ou après, l’hommage que nous voulons lui rendre ne peut valoir s’il ne consiste dans une nouvelle interrogation de la pertinence de son œuvre et de sa démarche aujourd’hui et demain. Si l’héritage est assez bien connu, la question de savoir qu’en faire maintenant reste ouverte. Dans quelle mesure une pensée qui a tant apporté à la compréhension de la modernité et du XXe siècle peut encore éclairer « les ténèbres » du monde qui lui succèdent ?

 

Colloque « Qu’est-ce qu’une école de pensée ? »

3-4 Novembre 2016 (à confirmer)
Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier (UMR CNRS UB 7366)

En partenariat avec le GT 49 de l’AFS et le CR11 de l’AISLF 

Malgré quelques réflexions déjà publiées sur la question (Jean-Louis Fabiani, « Faire école en Sciences Sociales », Les Cahiers du Centre de Recherches Historiques, par exemple) la notion « d’école » dans une discipline reste largement impensée et fait partie de ces termes polysémiques dont l’évidence apparente du sens dissimule la complexité.

Il s’agirait de réfléchir aux conditions sociales d’existence de telles communautés de pensée pour construire des critères qui autorisent à parler d’une « école » (ou d’absence d’école autour d’un auteur), c’est-à-dire d’un collectif plus ou moins structuré et délimité dans le temps et l’espace, autour duquel un certain nombre d’individus se reconnaissent et agissent dans un champ disciplinaire. Qu’est-ce qui fait aussi qu’une école peut perdurer après la disparition de ses « fondateurs » ? Raisonner à partir de cas particuliers (école dite de « Chicago » en sociologie par exemple) permettrait, dans une perspective comparative, d’aider à préciser ce qu’on entend par ce terme. Continuer la lecture de Colloque « Qu’est-ce qu’une école de pensée ? »

Appel à communications pour le XXe Congrès de l’AISLF – Montréal, 4-8 Juillet 2016

Bandeau-AISLF

Changements et Histoire de la Sociologie

Le thème général du Congrès « Sociétés en mouvement, sociologie en changement » nous invite à une réflexion sur notre discipline à laquelle les spécialistes de l’histoire de la sociologie ne peuvent rester indifférents.

C’est en effet un véritable programme de recherche en sociologie de la sociologie qui est ici proposé avec une interrogation sur les effets des transformations sociales quant au choix des objets sociologiques, sur les nouvelles conditions institutionnelles de production des savoirs, sur la remise en cause des découpages disciplinaires. Programme non exempt d’une dimension prescriptive, car il ne s’agit pas ici seulement de faire un état des lieux, mais aussi, et c’est le rôle d’une association, de créer un espace de débat permettant de dégager des axes d’actions possibles.

Autant de thèmes familiers aux historiens de la sociologie dès lors qu’ils ne réduisent pas l’histoire de la sociologie à l’histoire des idées et se donnent le projet d’une histoire « historienne ». Loin de s’enfermer dans le passé, l’histoire de la sociologie retrouve alors sa véritable vocation : analyser le passé pour penser le présent.

Trois thèmes pourront ainsi être repris : Continuer la lecture de Appel à communications pour le XXe Congrès de l’AISLF – Montréal, 4-8 Juillet 2016

Histoire de la sociologie

Au même titre que les 37 comités de recherche et 27 groupes de travail de l’Association Internationale de Langue Française (AISLF), le comité d’histoire de la sociologie, créé en 1996, constitue un lieu d’échanges et de débats internationaux. Il compte près d’une centaine d’adhérents et est dirigé par un bureau composé de six membres venant de cinq pays (France, Russie, Maroc, Québec, Italie). Continuer la lecture de Histoire de la sociologie

CR 11 de l'AISLF