Traduction russe de l’Education morale de Durkheim

Émile Durkheim, Моральное воспитание (L’Éducation morale)

Traduction du français en russe, avec un article d’introduction et notes d’Alexandre Gofman,  Moscou : Maison d’Éditions de L’École supérieure d’économie, 2021, 456 p.

ISBN 978-5-7598-2530-2. — ISBN 978-5-7598-2409-1 (e-book)

Les premières traductions des livres de Durkheim furent les traductions russes : Les Règles de la méthode sociologique, De la division du travail social et Le suicide parurent respectivement en 1899, 1900 et 1912. A partir de 1990, cette tradition des éditions de Durkheim – et sur Durkheim – en Russie a été renouvelée avec les nouvelles traductions des Règles… (1991) et de La Division du travail… (1991), ainsi que ses autres travaux, dont son recueil posthume bien connu Sociologie et philosophie et Les Formes élémentaires de la vie religieuse.

Le moment était venu de publier l’édition russe de L’Éducation morale, cours fameux que Durkheim enseigna aux Universités de Bordeaux et de Paris et que Paul Fauconnet publia en 1925. Les durkheimologues savent bien que, malgré tous les inconvénients inévitables causés par la forme manuscrite de cette publication posthume, L’Éducation morale est l’un de ses ouvrages les plus importants consacrés à la problématique morale et pédagogique et même, à certains égards, plus important pour la compréhension de sa pensée que ses autres travaux célèbres, tels que De la division du travail… ou Les formes élémentaires…

Cette nouvelle traduction est parue en décembre 2021 et a tout de suite été soumise à la foire annuelle internationale du livre “Non/Fiction” (International Fair for Hiqh-quality fiction and non-fiction) instituée en 1999 à Moscou. Tenant compte de l’actualité de la problématique de ce livre, de même que des approches durkheimiennes, il est évident que cette édition a une grande valeur non seulement historique et théorique, mais aussi tout à fait pratique du point de vue du développement social, comme de la situation des sciences sociales et humaines en Russie.

Le texte principal est précédé d’un article d’introduction de plus de 100 pages, intitulé “Sociologie de la morale d’Émile Durkheim: Ses sources, ses principes, sa signification”, contenant une analyse assez détaillée de la sociologie morale durkheimienne.

Sommaire de l’introduction rédigée par Alexandre Gofman :

  • La place de la morale dans la sociologie de Durkheim
  • Durkheim, la morale et la France au tournant des XIXe et XXe siècles
  • Sources et influences
  • Durkheim était-il rationaliste?
  • Durkheim sur la nature de la morale
  • À propos de l’évolution des conceptions de Durkheim. Sociologie de la morale en tant que synthèse du kantisme et de l’eudémonisme
  • Le sacré religieux et le sacré moral
  • La morale et les autres institutions
  • “Effervescence collective” et anomie
  • Le traditionnel et l’idéal dans la morale
  • De Durkheim à la sociologie morale d’aujourd’hui
  • À propos de “L’Éducation morale”


Citer ce billet
Patrica Vannier (2022, 20 février). Traduction russe de l’Education morale de Durkheim. Carnet d'histoire de la sociologie. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/na4m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.