Colloque “Sociologies et sociologues dans l’espace européen. Entre centre et périphérie” – Vérone, 10-11 mai 2019

Organisé par l’Association italienne de sociologie et le CR11 Histoire de la sociologie de l’Association internationale des sociologues de langue française

Programme

VENERDÌ 10 MAGGIO 2019

Ore 11 ,00
Riunione del Consiglio Direttivo AIS
Enrica Amaturo (Presidente), Paola Borgna (vice-presidente), Rita Bichi (Presidente della Consulta della Ricerca), Giuseppe Moro, Consuelo Corradi, Mara Tognetti Bordogna, Lorenzo Migliorati, Carmelo Bruni, Teresa Grande, Rolando Marini.

Ore 14,30
Apertura del convegno e saluti

  • Olivia GUARALDO, Direttore vicario dipartimento Scienze Umane
  • Paola DI NICOLA, Università di Verona e Past President AIS
  • Enrica AMATURO, Presidente Associazione Italiana di Sociologia
  • Patricia VANNIER, AISLF – Coordinatrice CR11 Histoire de la sociologie

Sessione 1
Ore 15,00 Coordina Marita RAMPAZI, Università di Pavia

  • Patricia VANNIER (CR11 -AISLF – Université de Toulouse) : “Le réseau européen des sociologues francophones de l’AISLF”
  • Jean Christophe MARCEL (Université de Bourgogne) : “La réappropriation sélective des concepts américains en France (1945-1959)”
  • Monique HIRSCHHORN (Université Paris Descartes, CERLIS) : “La méthode biographique: un exemple de l’influence de la sociologie italienne sur la sociologie française”

PAUSA

Ore 17,00 Coordina Paola DI NICOLA, Università di Verona

  • Francesca Romana LENZI (Università di Roma Foro Italico) : “Identità, fratture e reversibilità del processo di civilizzazione: il laboratorio europeo di Norbert Elias”
  • Luca MORI (Università di Verona) : “Durkheim e il problema dell’inconscio. Le funzioni integrative dell’immaginario sociale”
  • Andrei GAGHI (Université d’Évry-Val-d’Essonne) : “L’école monographique de Bucarest entre désir de légitimation et ambition d’universalité”
  • Emanuela SUSCA (Università di Urbino) : “Il rifugio e il punto di osservazione privilegiato: Pareto e Losanna”

***

SABATO 11 MAGGIO 2019

Sessione 2
Ore 9,00 Coordina Patricia VANNIER, Université de Toulouse

  • Massimo PENDENZA (Università di Salerno) : “Passato-futuro dell’Europa. Riflessioni durkheimiane sull’attuale crisi dell’Unione Europea”
  • Sonia FLORIANI (Università della Calabria) : “Le figure sociologiche classiche dello straniero alla prova delle migrazioni contemporanee”
  • Ignazia BARTHOLINI (Università di Palermo) : “Il “dominio maschile” e le politiche di respingimento delle richiedenti asilo vittime di violenza dalla Francia all’Italia. Riflessioni a margine del progetto PROVIDE”
  • Milena GAMMAITONI (Università di Roma Tre) : “Teorie sociologiche classiche e contemporanee nello studio di caso dell’Orchestra di Piazza Vittorio: una sfida concettuale”

PAUSA

Ore 11,30 Coordina Monique HIRSCHHORN, Université Paris Descartes

  • Barbara GRÜNING (Università Milano-Bicocca) : “Ai confini tra Est e Ovest: Sociologia e ideologia nella Repubblica democratica tedesca”
  • Massimo CERULO (Università di Perugia/Université de Paris La Sorbonne) : “La sphère publique émotionelle: les mouvements collectifs selon la théorie sociale de Gabriel Tarde”
  • Mariella NOCENZI (Università di Roma La Sapienza) e Claudio MARCIANO (Università della Valle d’Aosta) : “La sfida della sostenibilità per gli spazi urbani contemporanei: una rivisitazione delle teorie classiche sulla città”

Ore 13,00 Fine dei lavori Comitato Scientifico

– Comité Scientifique : Enrica Amaturo, Rita Bichi, Paola Borgna, Carmelo Bruni, Consuelo Corradi, Alexandre Gofman, Teresa Grande, Suzie Guth, Monique Hirschhorn, Rolando Marini, Lorenzo Migliorati, Giuseppe Moro, Mara Tognetti Bordogna, Patricia Vannier. Segreteria organizzativa

– Comité d’organisation : Teresa Grande, Lorenzo Migliorati, Liria Veronesi.

Bourdieu et les disciplines par Stéphane Dufoix et Christian Laval

Presses Universitaires Paris Nanterre

Le champ des sciences sociales semble toujours menacé par sa fragmentation en « spécialités » disciplinaires irréductibles, souvent incapables de se détacher de la façon dont elles ont construit leur objet propre et leurs méthodes. L’un des souhaits les plus constants de Pierre Bourdieu a été de surmonter ces divisions, d’une part en rappelant l’historicité de leur constitution, et d’autre part en appelant de ses vœux une science sociale plus unifiée. C’est en restituant l’histoire des disciplines savantes, mais aussi en leur empruntant nombre de leurs concepts et analyses, que Bourdieu a tenté de les faire travailler ensemble à la connaissance du monde social.
Cet effort ne s’est jamais confondu avec une illusoire communion des savants de bonne volonté, la sociologie ne s’accordant ainsi nullement avec les conceptions dominantes de la philosophie, de l’économie ou de la psychologie. Chaque discipline, en son sein, est également travaillée par la spécialisation. Bourdieu a voulu surmonter les divisions internes à la sociologie en travaillant à son unité. Loin d’être un donné, l’unité des sciences sociales est un enjeu, et donc un combat permanent.
Cet ouvrage, qui résulte en partie de deux années de séminaire consacrées à Pierre Bourdieu au sein du laboratoire Sophiapol et d’une journée d’étude, propose un parcours dans la relation qu’entretenait Bourdieu avec différentes disciplines comme avec certaines sous-disciplines de la sociologie.

***

Sommaire

Introduction : La sociologie comme science sociale par Stéphane Dufoix et Christian Laval

Au carrefour des sciences humaines et sociales

Sociologie et philosophie chez Pierre Bourdieu : L’exemple de la critique de l’intellectualisme par Claude Gautier
Bourdieu et l’économie par Hervé Oulc’hen
Le motif dans le tapis. L’histoire dans le travail de Pierre Bourdieu par Stéphane Dufoix
Bourdieu et la « psychologie des profondeurs » par Claire Pagès Bourdieu et l’esthétique par Barbara Carnevali

Pierre Bourdieu et la sociologie

Pierre Bourdieu et la sociologie de l’éducation par Pierre Clément
Pierre Bourdieu et les enquêtes en sociologie de l’éducation par Monique de Saint Martin
Pierre Bourdieu, la sociologie de l’art et de la culture… et les sociologues du domaine7 par Alain Quemin
Pierre Bourdieu et les dynamiques du champ du pouvoir par Frédéric Lebaron
Pierre Bourdieu et l’impensé de l’État colonial par Franck Poupeau