Archives par mot-clé : Merton

Premières Rencontres d’Histoire de la Sociologie – Nanterre, 17 et 18 mars 2022

ORGANISÉES PAR LE RT 49 DE L’AFS

Archives et histoire de la sociologie

Souvent considérées comme une ressource exclusive des historien.nes, les archives n’ont que récemment été intégrées dans le travail des sociologues et des spécialistes de la socio-histoire. En outre, elles ne sont que rarement envisagées parmi les dispositifs de l’enquête sociologique et les cours de méthode dans l’enseignement supérieur n’y font que très peu allusion. Cette première édition des Rencontres d’histoire de la sociologie, organisée par le RT 49 de l’AFS, propose de faire le point sur l’importance des archives, quels que soient leurs origines ou leurs statuts (publiques ou privées, institutionnelles ou associatives), dans la pratique de l’histoire de la sociologie.

Programme

Jeudi 17 mars – 14h – Salle de séminaire 2, bât. Max Weber
Atelier 1. Le travail sociologique sur les archives
Présidé par Stéphane Dufoix

Suzie Guth (Université de Strasbourg), « Les archives de Chicago : Special Collections »
Matthieu Béra (Université de Bordeaux), Donner du sens aux traces. Archives publiques et fonds privés, et réciproquement
Jean-Paul Laurens (Université de Montpellier), La carrière des premiers enseignants de sociologie à Montpellier vue par la série F17
Vincent Heimendinger (IDHES, Paris-Saclay), De l’usage des archives des revues scientifiques pour l’histoire des sciences humaines et sociales
Julien Duval et Pernelle Issenhuth (CESSP-CSE), L’usage de fonds d’archives pour reconstituer le déroulement d’enquêtes. Le cas de deux recherches dirigées par Pierre Bourdieu au Centre de sociologie européenne : l’enquête ‘‘Photo’’ et l’enquête ‘‘Musées’’

Vendredi 18 mars – 9h – Salle des conférences, bât. Grappin
Atelier 2. Le travail des archivistes
Présidé par Sébastien Zerilli

Goulven Le Brech et François Bordes (IMEC), Arguments d’une archive sociologique. Les fonds de sociologues à l’IMEC
Yann Potin (Archives nationales) et Thomas Hirsch (EHESS), La circonférence partout et le centre nulle part : enquêtes croisées sur la transmission des archives de la sociologie, de l’ère durkheimienne à celle de la recherche financée

Vendredi 18 mars – 14h – Salle des conférences, bât. Grappin
Atelier 3. Les archives des sociologues
Présidé par Patricia Vannier

Monique Hirschhorn (Université de Paris),  De l’archivage au versement : un passage qui ne va pas de soi
Antoine Savoye (Université de Paris 8 – Vincennes), Les archives de Le Play à l’épreuve d’une biographie sociologique
Jean-Christophe Marcel (Université de Bourgogne), Les différentes phases d’élaboration du cours de Psychologie Sociale de Jean Stoetzel à travers ses archives
Sébastien Zerilli (CMH-EHESS), Portrait du sociologue en entrepreneur intellectuel : Raymond Boudon et la collection ‘‘Sociologies’’
Arnaud Saint-Martin (CESSP-CSE), Plongée et contre-plongée dans les Merton papers : retour d’expérience

Comité d’organisation : Stéphane Dufoix (Université Paris Nanterre et Institut Universitaire de France) et Patricia Vannier (Université Toulouse Jean Jaurès et LISST – UMR 5193) pour le RT 49 de l’AFS
Contact : stephane.dufoix@parisnanterre.fr et patricia.vannier@univ-tlse2.fr

La sociologie en toutes lettres. L’histoire de la discipline à travers les correspondances

Le travail épistolaire représente une grande partie de l’activité des sociologues et se matérialisait jusqu’il y a encore quelques décennies par des lettres administratives, professionnelles, scientifiques, ou encore familiales. Ces correspondances constituent un matériau précieux qu’il s’agisse de retracer les itinéraires des sociologues, de reconstituer des réseaux d’échange intellectuel, d’apprécier l’influence d’une pensée, d’analyser l’élaboration d’une théorie, de saisir la force d’un débat, de mettre à jour des stratégies professionnelles ou des engagements, de comprendre un contexte social, scientifique, politique….

Les treize chapitres rassemblés dans cet ouvrage proposent une illustration diversifiée de ces documents épistolaires et de leurs usages pour l’histoire de la discipline. Écrites par des sociologues réputés (tels Durkheim, Bouglé, Gurvitch, Crozier, Merton) ou par des sociologues moins connus, ces correspondances se révèlent en effet très différentes par leur ampleur – certains écrivent beaucoup, d’autres peu –, par le nombre et la qualité des correspondants, par l’objet de leur contenu ou par le statut de l’échange épistolaire, renvoyant à des époques et des contextes eux aussi divers. Si les lettres échangées appellent les contributeurs à l’ouvrage à certaines précautions analytiques, elles offrent une saisie intimiste de la discipline et du travail du sociologue.

Avec les contributions de Matthieu Béra, Jean-Michel Chapoulie, Michel Dubois, Alexandre Gofman, Suzie Guth, Jean-Paul Laurens, Sébastien Mosbah-Natanson, Frédéric Parent, Gwenaële Rot, Arnaud Saint-Martin, Antoine Savoye, Patricia Vannier, Sylvain Wagnon.

****

Continuer la lecture de La sociologie en toutes lettres. L’histoire de la discipline à travers les correspondances